Corée du Sud : ressortez vos pièces et vos billets

11.10.11

Consommation – Le gouvernement sud-coréen est en train d’étudier la possibilité d’imposer le montant minimum pour un paiement par carte de crédit. Alors qu’aujourd’hui il est possible de payer une sucette avec sa carte bancaire, il se pourrait que rapidement tout montant inférieur à 10 000 wons doive être payé en cash. L’objectif de cette mesure serait, selon la Commission des services financiers, de réduire les frais imposés aux petits commerçants qui payent évidemment plus de taxes lors qu’ils reçoivent un paiement par carte. Le parti d’opposition est rapidement monté au créneau sur ce sujet, défendant les consommateurs qui voient en cet acte une commodité bureaucratique alors qu’il serait aussi simple de demander aux établissements financiers de revoir les taxes imposées aux commerçants. Kim Seok-Dong, président de la commission financière, veut se baser sur le système américain ou canadien, pays dans lesquels les commerçants ont le droit de refuser un paiement par carte lorsque le montant est inférieur à 10 dollars. Mais pour cela, il faudra changer la loi pour les commerçants, car tout commerce qui refuse un paiement par carte alors qu’il possède une machine en état de marche peut être condamné à un an de prison ou recevoir une amende de 10 millions de wons. A l’heure actuelle, la plupart des commerçants détiennent des machines à cartes dû au fait que le gouvernement, à une certaine époque, poussa les consommateurs à utiliser tant que possible leur carte de crédit et condamna les commerces refusant ce type de paiement, une solution pour stimuler l’économie. La Corée du Sud compte 480 millions de cartes de crédit pour une population qui n’atteint même pas les 50 millions d’habitants, un chiffre quatre fois supérieur à celui de 2003. Les cartes de crédit ont été utilisées sur le premier semestre 2011 pour un montant de 1 460 milliards de wons contre 1 320 milliards de wons sur la même période l’an dernier. De leur côté, les commerçants poussent le gouvernement à opter pour cette loi, clamant le fait qu’ils ne reçoivent quasiment aucun revenu lorsqu’un client paye par carte pour un montant de quelques milliers de wons.

Vous pourriez aussi aimer

1 avis

  1. Ba si tous les commerçants acceptaient la carte d'enregistrement des transactions en liquide les gens sortiraient peut être plus facilement leurs billets... Mais quand il s'agit de trouver un moyen de ne pas déclarer une partie de leurs revenus ils sont bien sur les premiers a râler.

    RépondreSupprimer