Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

42,2 personnes se suicident chaque jour en Corée

05 octobre

Société – En 2010, chaque jour, une moyenne de 42,2 personnes se suicidaient chaque jour en Corée du Sud. Un chiffre désolant. Mais une réalité qui touche la quatrième économie asiatique depuis des années et des années, sans que les gouvernements ne puissent y remédier. Un problème de fond, qui s’agrippe à la culture même de la Corée mais qui fait tâche dans l’OCDE. En 2009, le niveau de suicide pour 100 000 habitants équivalait à plus du double de la moyenne de l’OCDE, soit 28.4 en Corée contre 11.3 parmi les pays membres de l’organisation internationale. A cette époque, la Grèce avait le taux le plus bas avec 2.6, suivi de l’Italie (4.9), de l’Angleterre (5.8) et de l’Espagne (6.3). Le député Lee Hae-Bong du Grand Parti National, parti au pouvoir, a indiqué qu’en 2009, les suicides avaient coûté 4 900 milliards de wons de pertes socio-économiques. Un chiffre difficile à évaluer mais des faits certains que l’on constate dans la société : un suicide provoque des dégâts sur le moral des familles. Un professeur émérite de Yonsei University estime qu’une personne touchée par le suicide d’un proche a huit fois plus de chance de se suicider qu’une autre personne. Phénomène inquiétant, les suicides concernent de plus en plus les jeunes, la population la plus active. C’est la première cause de décès chez les jeunes de 20 à 40 ans. Deuxième place pour les quadras et les quinquas. Les raisons ? Finance et alcool. Selon une agence nationale de recherche spécialisée sur la santé en Corée du Sud, qui a enquêté auprès de 6 510 citoyens, 72% des personnes ayant tenté de se suicider et 80% de ceux qui se sont ôtés la vie souffrait de maladie mentale, souvent de dépression ou de fortes dépendances à l’alcool, et souvent les deux cas.

Vous pourriez aussi aimer

0 avis