Quoi de neuf en Corée du Sud ?

19.10.11

Justice – La police de Yongsan a mis la main sur le propriétaire d’un bar qui recrutaient de jeunes étudiantes chinoises, d’une petite vingtaine d’années, et qui les prostituaient pour sa clientèle. L’homme avait mis une annonce sur un site fréquenté par la communauté chinoise leur promettant de gagner 15 000 wons de l’heure pour servir des verres dans son bar aux clients ainsi que des réductions sur des produits cosmétiques. Une fois embauché, les filles gagnaient beaucoup plus en offrant leur corps aux clients (150 000 wons pour une relation sexuelle et 60 000 wons pour amuser les clients deux heures). Certaines revendaient les produits cosmétiques à leurs amies pour gagner encore plus d’argents.
Fait-divers – Un mendiant est à nouveau vivant après une mort qui aura durée 16 longues années. La Cour centrale de Séoul a aidé un mendiant à retrouver son statut d’être vivant alors qu’il était enregistré par l’administration publique comme décédé depuis 1995, trois ans après que sa famille ait perdu toute trace de lui. L’homme a été arrêté dans le quartier de Jongno alors qu’il tentait de dérober le porte-feuille d’un homme saoul sur la voie publique. Etre mort-vivant, un bon argument pour expliquer son geste désespéré à la justice, cet homme ne pouvant avoir de carte d’identité de par son statut, et d’emploi. Depuis 1995, l’homme a été emprisonné à cinq reprises mais ce n’est qu’aujourd’hui que la justice se penche sur son cas.
Corée du Nord – Une enquête menée sous l’égide du ministère de l’Unification auprès de 80 transfuges nord-coréens en Corée du Sud révèle que 90.5% d’entre eux prenaient les paroles du « Cher Leader » Kim Jong-Il comme des paroles de loi, un quart d’entre eux précisant que cela leur était ainsi instruit. La plupart des transfuges n’hésite par ailleurs pas à parler d’une corruption rampante, la plupart des procès trouvant une issue grâce à des pots de vin.
Mode – Pour le lancement de la comédie musicale « Love is Touch, Love is Feeling », qui s’annonce plus que sexy (interdite au moins de 19 ans), la jeune modèle et chanteuse Lee Pa-Ni (25) qui prend le rôle principal a bien décidé de mettre toutes les chances de son côté pour séduire les journalistes avant de s’en prendre au public. Pour cette avant-première qui se tenait hier après-midi au Venus Hall, la jeune chanteuse s’est trémoussée dans une tenue ultra-courte et moulante rouge, histoire de donner le ton à ce spectacle haut en couleur…
Marketing – Les campagnes de communication des grandes sociétés spécialisées dans les télécommunications et les nouvelles technologies ont déclinés par rapport à l’an dernier, rapporte le Korea CXO Institute, une agence de conseils. A l’inverse, les dépenses pour les campagnes des constructeurs automobiles ont augmenté. Selon eux, les campagnes publicitaires des cinq plus grands communicants en Corée du Sud (Samsung Electronics, Hyundai Motor, LG Electronics, SK Telecom et Kia Motors) pour le premier semestre 2011 ont représenté un total de 1 640 milliards de wons (1,43 milliards de dollars), une chute de 410.8 milliards de wons par rapport à l’an dernier à la même époque. Samsung Electronics a réduit ses dépenses de 40.3% à 460.2 milliards de wons, tout comme SK Telecom (-22.7% à 94.7 milliards de wons) et LG Electronics (-17.7% à 438.6 milliards de wons). Hyundai Motor a de son côté boosté sa communication avec +4.7% de dépenses (92 milliards) tout comme Kia avec +1.1% à 56.5 milliards de wons.
Consommation – La plus grande société laitière, Seoul Milk, a annoncé une augmentation de ses produits de 9.5% en moyenne à partir du 24 octobre. Le prix du litre de lait vendu aux hypermarchés devrait en conséquence prendre +138 wons pour un montant de 1 598 wons et qui se ressentira chez le client par une augmentation de +200 wons en magasins de proximité, de 2 200 à 2 400 wons le litre de lait (+9.1%), et de +9.3 à +10.2% pour les hypermarchés (entre 2 350 et 2 370 wons le litre). Seoul Milk explique cette augmentation par le fait que les producteurs de lait ont augmenté leur prix depuis le 16 août dernier et les prix de fabrication ont également augmenté.
Automobile – L’institut de recherche et de tests automobiles en Corée du Sud a indiqué que le nombre de complaintes portant sur des véhicules était plus nombreux pour les voitures d’origine étrangères que les voitures locales. Selon cette organisation, un véhicule de marque coréenne sur 3 392 entraîne une complainte d’un consommateur alors qu’un véhicule importé sur 2 284 provoque une plainte d’un utilisateur. Pour les voitures locales, c’est GM Korea (Chevrolet, Daewoo) qui remporte la palme des plaintes avec une plainte pour 1 110 véhicules, suivi de Renault Samsung (1 pour 1 789), Ssangyong (1 pour 3 168), Kia (1 pour 3 419) et Hyundai (1 pour 5 639).

Vous pourriez aussi aimer

0 avis