Corée du Sud : quel emploi a l'homme ou la femme idéal(e) ?

12.10.11

Société – Quel type de femme cherche un homme coréen célibataire ? Une femme avocate ? Une femme médecin ? Pas du tout. Le profil idéal est la femme enseignante à en croire une enquête menée par le portail d’emploi Jobkorea auprès de 617 actifs. Parmi les hommes célibataires interrogés, 26.3% espèrent se marier à une femme enseignante. A l’inverse, les femmes célibataires espèrent rencontrer un futur époux qui sera fonctionnaire travaillant pour le gouvernement (22.3%). Déjà en 2002, la tendance de l’épouse enseignante comme femme idéale sortait des enquêtes.Pour les femmes, à cette époque, un ingénieur informaticien était préféré (dû au boom IT de l’époque), le fonctionnaire arrivant en troisième position.

Les raisons de ces choix sont assez simples ; de tels postes promettent au couple une stabilité de l’emploi et du revenu sur le long-terme, idéal en période de crise comme aujourd’hui. Le portail de rencontres DUO ne dit pas le contraire. Les enquêtes menées récemment relèvent la même tendance. Bien que les hommes mettent souvent en avant l’attraction physique avant l’emploi, de plus en plus de jeunes hommes souhaitent rencontrer une femme ayant un poste stable, l’enseignante étant le profil parfait avec une image stéréotypée de femme gentille et agréable. Les conditions sont également bonnes pour la famille car l’enseignante rentre assez tôt chez elle et profite de longs congés. Enfin, n’oublions pas que les enseignants touchent une bonne retraite…

En deuxième position, les hommes choisissent une fonctionnaire (21.5%), puis une infirmière, une responsable financière et une pharmacienne. Les femmes de leur côté placent en deuxième position un responsable financier et un docteur (8%), un professeur et un architecte. Et lorsqu’on demande aux célibataires le type d’entreprise dans lequel ils aimeraient voir évoluer leur conjoint, 41.8% répondent une organisation gouvernementale, 34.7% préfèrent un conglomérat (un tiers préfère Samsung, puis Kumho Asiana et POSCO), moins de 10% pensent à des entreprises étrangères ou des entreprises de taille moyenne.

Vous pourriez aussi aimer

0 avis