Corée du Sud : vague d'arrestations dans la prostitution

11.10.11

Société – L’industrie du sexe illégal est en train de passer un sale quart d’heure en Corée du Sud. Différents articles diffusés sur encoreedusud.com ces derniers-jours montraient déjà cette tendance (arrestation aux Etats-Unis puis au Japon de réseaux de trafics sexuels sud-coréens). L’agence nationale de police a rapporté hier aux médias coréens que 225 personnes avaient été arrêtées dans la péninsule pour des opérations de trafic international de sexe, des arrestations qui ont eu lieu entre le 22 août et le 30 septembre. Parmi les personnes attrapées, 110 étaient des femmes qui croyaient qu’elles pouvaient gagner de grosses sommes d’argents en se prostituant dans des pays étrangers. La plupart ont avoué que ce choix était avant tout un choix financier. Parmi les hommes, 54 ont été arrêtés pour « sollicitation » et 61 étaient des proxénètes. Plus de la moitié des personnes arrêtées étaient affiliées à un réseau de prostitution au Japon : 132 personnes dont une grande majorité de femmes. Idem pour le réseau établi aux Etats-Unis pour lequel 18 femmes ont été interceptées. Le reste ? 70 Chinois et Philippins en vacances qui ont été pris par la police alors qu’ils sollicitaient les services d’une prostituée. Cette vague d’arrestations a été conjointement menée par les différents services de police de Corée du Sud. La police de Busan, au Sud-Est du pays, a mis la main sur 7 personnes, des proxénètes qui possédaient un réseau aux Philippines par l’intermédiaire de café sur Internet ou des personnes qui sollicitaient des services. Les prostituées âgées de 20 à 40 ans ont découvert après leur arrestation que beaucoup de films avaient été discrètement tournés dans les chambres puis diffusés sur Internet. La plupart sont en dépression et reçoivent un traitement. La quasi-totalité d’entre elles sont endettés d’une dizaine de millions de wons, un montant prêté par le bordel où elle travaillait pour les vols entre la Corée et le Japon ou les photos nues pour du marketing.

Vous pourriez aussi aimer

1 avis

  1. Le pays du matin calme est devenu le pays de la decadence.....
    Car l'argent y fait roi, la pauvrete y est un vice.
    Quand on ne peut pas gagner bcp et vite par la voie normale , quoi de plus surprenant que de choisir un tel job!
    Il parait que dans les pacs publiques de Seoul ou s'attroupent les hommes du troisieme age pour passer le temps, ce sont les dames d'un certain age qui viennent les appater pour offrir un service de ce genre. On appelle ces dames '' Bakkas ladies, bakkas etant le nom de cette boisson energisante bon marche la plus populaire en Coree.

    RépondreSupprimer