Quoi de neuf en Corée du Sud ?

24.10.11

Corée du Nord – Le ministère de l’unification, qui a pour objectif de promouvoir une réunification entre la Corée du Sud et la Corée du Nord, a nommé deux présentatrices télévisées pour sa nouvelle chaîne de TV Internet et de radio, deux jeunes filles qui porteront la réunification de la Corée sur leurs épaules, en direct, tous les jours. Min Kyung-Na et Lee Young-Ah sont décrites dans les médias comme les nouveaux messagers de la paix en Corée du Sud, mais malheureusement, les premiers ébats de la chaîne depuis le début du mois n’ont réuni que quelques centaines de téléspectateurs chaque jour. Leur objectif : une croissance à quatre chiffres de l’audience ! (unitv.unikorea.go.kr et uniradio.inlive.co.kr).
Transport – Avec la finalisation du canal de Gyeonggi entre Incheon et Gimpo prévu pour début novembre, le principal opérateur Hyundai Excursion lancera des transports en ferry entre l’aéroport international d’Incheon et la ville de Gimpo au Nord-Ouest de Séoul, deux fois par jour, pour un prix de 16 000 wons. Samedi sera lancé un premier ferry avec 500 invités à son bord, principalement des personnes à faibles revenus qui pourront apprécier ce petit tour en bateau.
Investissements – La ville de Séoul attire les investisseurs étrangers. Sur le troisième trimestre, la capitale sud-coréenne a vu le nombre d’investissements étrangers augmenter de +67% par rapport à l’an dernier à 2.49 milliards de dollars, les services prenant +70.6% avec 2,273 milliards de dollars et la fabrication +36.8% à 212 millions de dollars. C’est l’Europe qui a investi le plus avec 952 millions de dollars (+95.5%), suivi de l’Asie (939 millions de dollars, +20.5%) et des Etats-Unis (526 millions de dollars, +141.3%).
Mode – Dans le cadre de la semaine de la mode, collections Printemps/Été 2012, qui se tenait au SETEC toute la semaine dernière, les photographes s’en sont donnés à cœur joie lors de l’apparition de Chae Seong-An, actrice sud-coréenne de 34 ans, devant le mur de logo pour le défilé Jardin de Chouette. La jeune femme est venue poser dans une tenue multicolore, limite kitch, composée de deux pièces aux mêmes teintes : une minirobe surmontée d’une veste aussi longue que la robe…
Fait-divers – Deux hommes vietnamiens qui étaient en situation irrégulière sur le territoire sud-coréen sont décédés après avoir chuté du quatrième étage d’un hôtel, alors qu’ils essayaient d’échapper à la police qui venait de pénétrer dans l’établissement. Un troisième homme qui est tombé du balcon a été sauvé. Les autorités sont intervenues alors qu’elles savaient que des paris entre vietnamiens se tenaient dans ce motel. Des faits qui se sont avérés être vrais, la police ayant mis la main sur 24 vietnamiens et 4.8 millions de wons en cash. Parmi les 27 personnes du motel, 17 étaient en situation irrégulière.
Économie – Selon le centre financier international, la croissance sud-coréenne de 2011 devrait être inférieure au niveau de l’inflation. Les 10 plus grandes organisations financières y compris Morgan Stanley totalisent une moyenne de +3.7% pour la croissance de la quatrième économie asiatique cette année, contre un ratio de l’inflation à 4.3%. Depuis janvier, la Corée du Sud a enregistré une croissance de +4.2% au premier trimestre, puis +3.4% au deuxième et quasiment 3.4% au troisième. L’inflation est restée au-dessus des 4% depuis janvier avec consécutivement 4.5%, 4.2% et 4.8%. Seulement trois autres pays de la zone Asie connaissent un tel rapport sur 2011, à savoir l’Inde, la Thaïlande et les Philippines.
Culture – Des responsables du musée national traditionnel sont sous le feu des critiques après avoir organisé une soirée pour les mécènes qui ont permis la restauration du Ochondaek, une maison historique au cœur du palais Gyeongbuk. Cette maison vieille de 163 ans a été restaurée cette année grâce à de nombreux sponsors qui ont couvert le financement du projet. Le banquet, tenu sur la demande de Cheon Jin-Gi, directeur du musée, proposait de nombreux alcools, de quoi soulevé une grande indignation dans la population qui regrette que des personnes se permettent de boire de l’alcool dans un lieu si traditionnel et historique. « Ils ont utilisé ce lieu à des fins personnels » clame Hwang Pyeong-Woo, responsable de l’institut de recherche sur la politique de l’héritage culturel en Corée.

Vous pourriez aussi aimer

0 avis