Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

La Corée du Sud met la pression sur la population

04 octobre

Séoul – 200 wons, ce n’est pas grand-chose, mais quand cela fait augmenter les prix de 20%, ça devient plus embêtant. La mairie de Séoul a indiqué que les tarifs des transports en commun (bus et métro) allaient passer de 900 à 1 000 wons dès le mois de novembre avant de connaître une nouvelle augmentation de 100 wons lors du premier semestre 2012. La raison ? Des coûts d’opérations trop élevés pour les opérateurs de métro et de bus qui sont dans le rouge financièrement parlant. La dernière augmentation du genre avait eu lieu en avril 2007. A la base, la ville prévoyait un bon de 400 wons, mais augmenter de presque moitié le prix des transports en commun n’aurait pas été correct envers la population. Pour les adolescents, les tarifs passeront de 720 à 880 wons, et les bus reliant la banlieue à Séoul passeront de 1 700 à 1 900 wons. Les pertes combinées des opérateurs de bus et métro représentaient 478 milliards de wons l’an dernier, un chiffre en augmentation de 24.1% par rapport à 2007. Il faut dire que les frais d’essence ont pris +37% sur cette période et que le nombre de séniors ne payant pas les tickets de métro ne cesse d’augmenter (+46.5%).

Vous pourriez aussi aimer

0 avis