Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Corée du Sud : fallait pas le prendre pour un pigeon !

07 octobre

Justice – Les présidents des chaebols, ces conglomérats familiaux sud-coréens, se croient souvent au-dessus des lois. Si pour certains, ça ne dérange pas forcément le gouvernement (Samsung contrôle une grande partie des exportations de toute la Corée du Sud pour ne citer que lui), pour d’autres, ce n’est pas si simple une fois que la justice s’en mêle. C’est un peu ce qu’il s’est passé pour Lee Yoon-Chai, un vieux monsieur de 77 ans, fondateur et président de Pigeon, le leader des assouplissants. Lee est aujourd’hui entre les mains de la police suite à des poursuites le concernant. Il aurait embauché une bande de criminels afin d’agresser Lee Eun-Wook (55), le président de Pigeon qui a récemment été évincé du groupe par le Conseil d’administration après seulement quatre mois en poste. Lee Eun-Wook, ancien cadre de Yuhan Kimberly, a été admis à l’hôpital le 5 septembre après avoir été agressé à quelques pas de chez lui par des hommes masqués. Trois agresseurs ont été retrouvés du côté de Gwangju et un cadre de Pigeon faisait partie des criminels. Selon l’investigation en cours, le fondateur du groupe aurait donné 300 millions de wons à ce cadre pour embaucher la bande de criminels. Pris dans la tourmente, Lee Yoon-Chai est apparu en pyjama d’hôpital à la station de police de Gangnam, soutenu par deux personnes, qui jouait le rôle un peu d’une chaise roulante, souvent utilisée par les personnalités un peu âgées qui connaissent des déboires judiciaires (souvenez-vous de Lee Kun-Hee, président de Samsung). Cette affaire n’est pas sans rappeler la récente interpellation de Kim Seung-Youn, président de Hanwha , qui en 2007 avait été poursuivi pour avoir frappé avec l’aide de ses gardes du corps des employés d’un bar où son fils avait été mêlé à une bagarre générale. L’homme était sorti de prison quelques mois après pour raison de santé, puis gracier par le président Lee Myung-Bak. Cette affaire n’est pas bonne pour Pigeon alors que les internautes lancent des campagnes de boycott des produits. Shaffran de LG et Sherry d’Oxy se frottent les mains, Pigeon détenant plus de 45% de parts de marché.

Vous pourriez aussi aimer

1 avis

  1. C'est pas un chaebol pigeon, ils n'ont pas plusieurs domaines d'activités. C'est une entreprise normale.

    RépondreSupprimer