Quoi de neuf en Corée du Sud ?

17.10.11

Santé – La cour centrale de Séoul a condamné un chirurgien plastique à 30 millions de wons d’amende (25 950 dollars) pour dommage psychologique après avoir utilisé dans une de ces publicités la photo d’une patiente avant et après une opération sans notification préalable de la cliente. La jeune femme avait reçu une opération du nez en 2009 et a découvert non sans surprise que l’hôpital avait inséré sa photo sur son site Internet pour promouvoir ses services. Le docteur qui a retiré la photo dès avoir pris connaissance de la plainte s’est justifié en précisant que les yeux de la femme était suffisamment pixélisés pour que personne ne la reconnaissent. Des propos que la Cour n’a pas voulu entendre précisant qu’il faut toujours demander un droit avant utilisation d’une photo.
Mode – La deuxième édition du Championnat de Formule 1 sur le circuit de Yeongam en Corée du Sud a pris fin hier avec la victoire de l’Allemand Sebastian Vettel. Mais une surprise l’attendait dans les stands avec plusieurs dizaines de racing-girls coréennes en petite tenue du bas des marches jusqu’à l’entrée des loges en train de l’applaudir ainsi que les autres pilotes. Un coup marketing pour la Corée du Sud qui a une nouvelle fois proposé un spectacle maigre pour cette course, l’affluence étant déplorablement basse dans les tribunes tout au long de la course.
Fait-divers – Un sans-domicile fixe âgé de 55 ans qui s’était rendu dans un parking sous-terrain d’un complexe d’appartements dans le quartier de Songpa, à l’Est de Séoul, pour y trouver refuge, a été retrouvé mort par la police locale, apparemment heurté par plusieurs véhicules. Une première voiture pénétra dans le garage trente minutes après le SDF, puis trois autres voitures ont été vues sur les caméras de surveillance avant que le gardien ne trouve le corps de l’homme. Les quatre véhicules ont des traces de sang sur leur carrosserie. Trois véhicules semblent avoir roulé sur le corps de l’individu.
Politique – Selon une enquête menée par le bureau du ministre des affaires spéciales auprès de 1 018 adultes et 730 jeunes, près de neuf Coréens sur dix (87.1% des adultes et 85.6% des jeunes) disent ne pas avoir confiance en la politique du pays et dans les politiciens sud-coréens. Les quadragénaires semblent les plus sceptiques concernant la politique du pays (91.6%), suivi des trentenaires (91%) et des quinquagénaires (87.6%). Les jeunes de 10 à 29 ans sont 85% à ne pas porter une totale confiance en leur gouvernement et les plus vieux (au-delà de 65 ans) sont 80% à ne pas croire en la politique actuelle. Concernant la réunification et la possibilité d’une nouvelle taxe qui aidera à payer le coût d’une union entre la Corée du Sud et la Corée du Nord, 45.8% des adultes sont contre (avec un taux plus important chez les mineurs, 69.4%).

Vous pourriez aussi aimer

1 avis

  1. Est ce qu'ils ont roulé sur le sans-abris délibérément ou est ce qu'ils ne l'ont pas vu?

    RépondreSupprimer