Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

L'emploi des plus jeunes au plus bas

27 avril

Emploi – L’emploi des jeunes est un combat permanent pour les gouvernements des plus sociétés les plus avancées dans le monde. Et la Corée du Sud fait partie de ceux-là. Le président Lee Myung-Bak et son administration en ont d’ailleurs fait l’une de ses priorités : la croissance de l’emploi doit reprendre en 2010 parallèlement au rebond économique (surprenant) que connaît le pays. La quatrième économie asiatique s’inquiète, mais ne réagit pas très vite. De nouvelles statistiques tombées hier ont de quoi inquiéter encore davantage le gouvernement. Les jeunes actifs âgés d’une vingtaine d’années sont au plus bas depuis 30 ans. Le marché du travail ne se réveille pas et la population vieillit, les seniors conservant leur emploi de plus en plus longtemps. D’après le bureau des statistiques coréennes, la Corée du Sud comptait 3.7 millions d’actifs entre 20 et 29 ans sur les trois premiers mois de l’année, le plus bas taux depuis 30 ans et un inquiétant rapprochement du taux de 1981 à 3.5 millions d’actifs. Le nombre d’emplois disponibles pour les jeunes semblent même être plus bas qu’en 1998-1999, juste après la crise financière asiatique : les chiffres indiquaient 4.4 millions d’emplois en 1998 et 4.34 millions d’emplois en 1999 pour les jeunes. La proportion des jeunes d’une vingtaine d’années sur la population des plus de 15 ans ne cesse de diminuer. Elle serait de 15.9% au premier trimestre 2010, une chute permanente depuis 19 années consécutives. C’est également la première fois que l’on passe sous la barre des 16% d’il y a 30 ans. Entre 1981 et 1995, le chiffre n’a cessé d’augmenter passant de 6.32 millions de jeunes ayant entre 20 et 29 ans à 7.91 millions en 1995. Mais depuis, c’est une chute permanente avec 6.5 millions de jeunes de cette tranche d’âge l’an dernier et 6.43 millions recensés entre janvier et mars. Pour les spécialistes économiques, ce n’est pas un phénomène mais un problème structurel causé par une société qui vieillit et une vitalité économique trop faible. Le rebond économique de 2010 a d’ailleurs de fortes chances d’en pâtir. Les quadragénaires restent aujourd’hui les plus nombreux en Corée représentant 27.9% de la population, suivis des trentenaires avec 25.1%, des quinquagénaires (19.8%), des jeunes entre 20 et 29 ans (16.1%) et des plus de 60 ans (10.2%). Entre 2008 et aujourd’hui, le nombre de jeunes actifs a diminué de 219 000.
Arosmik, le 26 avril 2010 en Corée du Sud

Vous pourriez aussi aimer

0 avis