Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Seoul Plaza vendue pour la Coupe du Monde ?

12 avril

Société – La Corée du Sud n’est pas très connue à travers le monde. Si une chose vient parfois à l’esprit des étrangers lorsque l’on évoque le Pays du Matin Calme, ce sont peut-être ces marées rouges en plein cœur de la capitale lors de la coupe du monde de football en 2002. Cette foule réunit sur Seoul Plaza, un espace géant devant la mairie, s’était également réunie lors de la coupe du monde en 2006. C’est ici que vous retrouverez le plus de monde lors d’événements sportifs de ce genre (400 000 personnes en 2002). Mais cette place devient au fil des semaines une véritable guerre marketing pour les sociétés qui préparent leur communication sur la prochaine coupe qui se tient en Afrique du Sud en juin et juillet prochain. De nombreux groupes civils clament déjà haut et fort que Seoul Plaza n’est ni la propriété de Seoul City, ni celle de SK Telecom, opérateur télécom n.1 qui utilise déjà l’image de la place dans ses publicités. Une lettre d’intention aurait cependant été signée entre les deux parties pour rendre les citoyens fiers de leur ville en se réunissant pour des événements clés, comme Séoul capitale mondiale du design 2010 et la coupe du monde de football 2010. En bref, Seoul City autorise SK Telecom de faire de Seoul Plaza un espace géant de communication. Pour la ville, ce n’est en aucun point une sorte de « mise en vente » de ce lieu mythique. La capitale sud-coréenne prévient qu’elle attend les demandes d’inscriptions de la part de sociétés et d’organisations en ce qui concerne l’utilisation de la place pour des événements en juin et juillet prochain. Pour le département marketing de la ville, il n’y a aucune ambigüité : « Seoul Plaza est ouvert à tous les citoyens, gratuitement et le volontariat est un élément prioritaire. D’après les textes de la mairie, les organisations et les sociétés n’ont pas le droit d’insérer leur logo durant un événement. Sans publicité de ce genre, nous estimons que cet espace reste une propriété publique ». Pour la coupe du monde, la mairie a décidé d’ouvrir la place lors des trois matchs de l’équipe nationale, les 12, 17 et 23 juin prochain. Elle sera également ouverte si les guerriers Taeguks se qualifient pour les tours suivants. Si le nombre d’organisations ou d’entreprises souhaitant louer la place est trop important, la mairie décidera de la diviser et d’appliquer des coûts de location. Concernant la lettre d’intention déjà signée, SK Telecom se défend en expliquant qu’il ne s’agit uniquement d’une coopération avec la ville de Séoul, et que le groupe ne fera pas de publicité sur Seoul Plaza. En 2006, un appel d’offre avait été lancé pour sélectionner les groupes qui se serviraient de la place. Cette année, la ville de Séoul souhaite les faire travailler main dans la main. Actuellement, seuls SK Telecom et Hyundai Motors, partenaire de longue date de la coupe du monde, travaille ensemble pour préparer les matchs de la coupe du monde. Pour les groupes civils, la ville doit annuler la lettre d’intention avec SK Telecom. Ils rappellent qu’en 2006, l’opérateur coréen avait finalement payé 13 millions de dollars pour l’utilisation de la place.
Arosmik, le 12 avril 2010 en Corée du Sud

Vous pourriez aussi aimer

1 avis

  1. J'étais tombé un peu par hasard l'été dernier à Seoul Plaza sur l'hommage au Président décédé Kim Dae-Jung en août dernier lors de mon séjour en Corée. J'imagine l'ambiance qui doit y régner lors d'une manifestation comme la Coupe du Monde de foot...

    RépondreSupprimer