Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Samsung Electronics apprécie Yahoo et Google TV

27 avril

Industrie – Dans la smart-guerre qui fait rage depuis des mois à travers le monde et plus particulièrement en Corée du Sud où l’iPhone a surpris un marché local pourtant puissant, le géant de l’électronique Samsung a dévoilé hier une alliance stratégique avec le groupe Yahoo afin d’offrir les services du portail Internet américain sur les appareils mobiles de la marque coréenne. De nombreux services Yahoo seront disponibles à partir du mois de mai en téléchargement sur les smart-phones Samsung sous plateforme Bada ou Androïd afin de donner un accès aux mails, à la messagerie instantanée, au moteur de recherche, à Flickr, aux informations, au carnet d’adresses ou encore à l’agenda. Cela est l’aboutissement d’une relation qui existait entre Samsung et Yahoo depuis 2007. Parallèlement à cela, le premier groupe spécialiste de l’électronique dans le monde souhaite développer Google-TVs, surtout après avoir appris que son concurrent historique japonais Sony travaillait avec Intel et Google-TVs pour offrir aux utilisateurs la possibilité de télécharger des contenus Internet à travers une plateforme Androïd sur les téléviseurs. Ce phénomène n’est d’ailleurs pas nouveau, Apple étant également dans la course à l’Internet sur les télévisions après avoir dévoré le marché des smart-phones. Sony prévoyant un lancement dans l’année de cette nouvelle technologie, Samsung Electronics préfère analyser le marché et lancer les discussions avec le géant américain. De son côté, LG Electronics n’a apparemment pas l’intention de se lancer dans un quelconque projet de Google TVs. Pour certains experts, la stratégie du groupe Samsung reste un peu floue. Pourquoi se lancer dans la Google TVs et ne pas chercher à développer sa propre plateforme Bada lancé récemment sur les mobiles ? Samsung n’entre-il pas dans une forme de cannibalisation de ses propres technologies ? Les contenus sont aujourd’hui ce qui permet d’utiliser les technologies. Si Samsung et LG sont numéro 2 et 3 de la téléphonie mobile, ce sont bien les deux ogres américains Apple et Google qui dirigent le monde du contenu. Et sans eux, pas de marché. De son côté, Samsung se défend en indiquant que ces deux groupes ne sont spécialisés que dans le software. Par contre, Samsung, spécialiste du hardware, peut facilement se lancer dans le software. Et il tient à le prouver avec le lancement de la première plateforme d’applications pour téléviseur dans le monde, le Samsung Apps. D’après l’agence ISupply, les ventes mondiales de télévisions ayant un accès à Internet passeront de 14.7 millions en 2009 à 87.6 millions en 2013. Parallèlement, le groupe sortira la télévision la plus fine du monde aux Etats-Unis la semaine prochaine et en Europe au mois de mai. Samsung s’est cependant quelque peu « planté » avec sa série 9000 de télévision Full HD 3D LED, intégrant un lecteur Blu-Ray, pour un prix de 9000 dollars, modèle beaucoup trop proche de la série 8000 lancée en début d’année.
Arosmik, le 26 avril 2010 en Corée du Sud

Vous pourriez aussi aimer

0 avis