Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Premier trimestre « bien mais pas top » pour LG

29 avril

Industrie – Malgré un léger ralentissement de l’industrie de la téléphonie mobile, le deuxième géant de l’électronique sud-coréen LG Electronics enregistre un bon premier trimestre 2010, en comparaison avec l’an dernier. Mais les dirigeants n’ont pas forcément le sourire. Commençons par les bonnes nouvelles : le marché des écrans plats est définitivement le catalyseur des bons chiffres du début d’année. L’arrivée des écrans proposant la 3D et les LED-Backlit LCD a permis de redynamiser le marché des LCD et autres PDP. Pour rappel, LG Electronics est deuxième sur le marché de la télévision dans le monde derrière Samsung et sur la dernière marche du podium derrière Nokia et Samsung sur les mobiles. Point de vue chiffre, le groupe peut avoir le sourire : 529.4 milliards de wons de profits sur opérations (+13.5 milliards par rapport au premier trimestre 2009), 674.6 milliards de wons de profits nets contre une perte de 199.9 milliards de wons l’an dernier, et des ventes en hausse de 4% pour atteindre 13.7 trillions de wons. Le porte-parole du groupe a d’ores et déjà indiqué que LG Electronics surferait sur la même tendance au cours du second trimestre avec de nouveaux modèles de télévisions et de mobiles. Avec 6 millions de produits vendus sur les trois premiers mois, le département en charge du secteur des télévisions à écran plat peut se féliciter : 5.15 trillions de wons de revenus sur ce secteur. Pour ce qui est des équipements électroniques pour la maison, le groupe enregistre 2.38 trillions de wons de revenus avec une augmentation de +56% de ses profits sur opérations à 207 milliards de wons. Les ventes ont particulièrement bien marché en Amérique du Nord et en Asie. Si l’on se penche sur le côté noir des chiffres, à savoir le marché des smart-phones, l’inquiétude ne cesse de s’accroître. Alors que les grands fabricants du marché ne cessent de sortir de nouveaux modèles plus innovants les uns que les autres (Motorola, Sony, Nokia, Samsung), LG Electronics a réellement du mal à suivre la cadence. Clairement, LG n’a pas su lancer sa propre plateforme comme Samsung et son Bada ou Google et son Androïd, et les nouveaux modèles sont loin d’être compétitifs. Les ventes se sont véritablement écroulées de 34 millions d’appareils au dernier trimestre 2009 à 27.1 millions en début d’année. Les marges sur les profits sur opérations sont passées de 6.4% (premier trimestre 2009) à 0.9%. Les ventes ont reculé de 20% à 3.14 trillions de wons. Le groupe sonne l’alerte générale ! Objectif : capitaliser sur les ventes à l’étranger en boostant les exportations au second trimestre. De nouveaux modèles sous Androïd vont également voir le jour d’ici le mois prochain. La compétition croissante inquiète forcément ce géant coréen qui va devoir réagir à une situation de plus en plus inquiétante.
Arosmik, le 29 avril 2010 en Corée du Sud

Vous pourriez aussi aimer

0 avis