Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Plus de 20 milliards de dollars pour devenir touristique

22 avril

Investissement – Oui, la Corée du Sud n’est pas un pays vraiment touristique. Surtout si on la compare à ses voisins plus ou moins lointain : l’archipel japonais, l’empire chinois, les plages paradisiaques de l’ASEAN (Thaïlande, Vietnam, Indonésie, Philippines). Le choix reste étendu pour les touristes et se porte (malheureusement pour la Corée) rarement sur le Pays du Matin Frais (et de moins en moins Calme). Cela ne pouvait faire que réagir le gouvernement qui a décidé de faire de la Corée du Sud une plateforme de distribution et de tourisme d’Asie du Nord-est d’ici 2020 en débloquant un fonds total de 24.3 trillions de wons (21.79 milliards de dollars). La côte Sud sera particulièrement visée, celle-ci étant la plus jolie avec ses multiples baies qui se suivent et s’entrelacent. L’objectif serait par exemple de créer un environnement offrant la possibilité de faire Busan (extrême Sud-est) à Mokpo (extrême sud-ouest) en seulement deux heures. Le gouvernement souhaite également relocaliser les agences publiques afin de former 10 villes innovantes : 30 buildings pour bureaux publics seront construits d’ici la fin de l’année et près de 157 agences seront relocalisées d’ici 2012. Si les côtes seront privilégiées par cet investissement massif, une zone intérieure sera également délimitée afin de promouvoir le développement intra-régional. Des apports financiers supplémentaires seront apportés en deux temps aux entreprises qui délocaliseront leur bureau dans certaines zones. La « Sun-Belt » sur la côte Sud de la péninsule permettra de développer de nouvelles activités touristiques en particuliers sur tout ce qui est Resort et Yachting. De la même manière, certaines villes représenteront la force logistique de la Corée du Sud avec les villes de Busan, Shinan, Yeongam et Gosung qui formeront un cluster dans l’industrie des chantiers navals, Busan New Port et Gwangyang Port devenant les plateformes centrales de distribution.
Arosmik, le 22 avril 2010 en Corée du Sud

Vous pourriez aussi aimer

0 avis