Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Le nuage islandais arrive en Corée du Sud

20 avril

Transport – Après trois jours cloués sur le tarmac de l’aéroport international d’Incheon pour cause de difficulté de visibilité suite à l’irruption volcanique en Islande, un premier avion pour la France est parti hier matin en direction de Paris puis Bordeaux. Le prochain est prévu pour jeudi. Mais l’inquiétude ne s’arrête pas là. Le nuage de cendre islandais se paierait un petit tour du monde. Et c’est ainsi qu’il pointerait le bout de son nez dans les heures qui viennent. D’après l’agence météorologique, le nuage entrerait dans l’atmosphère coréen à partir de demain si les vents restent identiques. Mais aucun danger n’est à craindre pour la population, que ce soit en termes de santé ou de problème de respiration. La fumée de ce cher Eyjafjallajokull arrivera aujourd’hui à une hauteur de 6 à 8000 mètres d’altitude et redescendra entre 3 et 5000 mètres d’altitude d’ici jeudi prochain. Le communiqué de presse indique qu’il n’y a aucune inquiétude à avoir. Reste néanmoins que les avions de la plupart des aéroports européens sont restés au sol pour ne pas risquer de détériorer les moteurs ou d’autres parties des appareils. La France connaît par exemple une véritable crise du transport aérien suite à cette éruption, crise plus importante que le 11 septembre 2001, suite aux attentats aux Etats-Unis. Plus de 50 000 vols ont été annulés sur le Vieux Continent, représentant une perte collective supérieure à 200 millions de dollars. En Corée du Sud, ce sont 33 vols qui ont du être annulés sur l’aéroport d’Incheon. Les passagers sont depuis 4 jours enfermés dans leurs hôtels à proximité de l’aéroport. Certains sont même restés dans l’aéroport où le personnel a fourni des couvertures et des oreillers, ainsi que des coupons pour repas et des boissons. La ville de Séoul n’a peut-être jamais autant vu d’occidentaux dans ses rues, certains passagers ayant décidé de revenir dans la capitale profiter de l’arrivée du printemps. Les experts craignent que le volcan Katla rentre prochainement éruption, ce qui provoquerait de réels soucis à travers le monde.
Arosmik, le 20 avril 2010 en Corée du Sud

Vous pourriez aussi aimer

0 avis