Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

SK Telecom sur son « Nuage »

08 avril

Télécommunication – Il n’est pas encore très connu du grand public, mais les geeks et spécialistes des nouvelles technologies connaissent tous le mot « nuage ». Et bien entendu, le premier opérateur des télécommunications mobiles SK Telecom aussi. C’est un peu un système de convergence de l’information. Le « nuage », c’est un concept qui permet d’avoir accès aux technologies de l’information de n’importe où et avec n’importe quel appareil. Le groupe coréen ne pouvait pas mettre son nez dedans. Il va profiter de cette tendance en préparant une gigantesque plate-forme de contenus en ligne disponibles à partir des téléphones portables, des ordinateurs portables et des télévisions connectées à Internet. L’idée est un peu de proposer le même système qu’Apple a mené avec succès avec son App Store pour l’iPod, l’iPhone et l’iPad. SK Telecom veut aussi son système global convergent. Un environnement de contenus totalement intégré où les logiciels, les fichiers et les médias pourraient voyager entre tous les équipements de dernières générations, du smart-phone à l’IPTV, tout cela sous le service de SK Telecom « Personal Cloud Computing » (PCC). La demande existe selon le groupe. Un utilisateur pourra par exemple mettre à jour sa base de données de contacts en prenant en photo avec son smart-phone et grâce à l’application de reconnaissance instantanée, la carte de visite de son interlocuteur. A partir de là, tout sera possible. L’information sera automatiquement disponible sur l’ordinateur et le GPS de la personne, simplifiant considérablement la vie de l’individu qui pourra envoyer un email ou venir à une réunion dans les locaux de son interlocuteur sans avoir à rechercher la carte de visite. SK Telecom travaille activement sur ce nouveau système et lancera une première campagne d’essais lors du second semestre 2010. Le PCC devrait voir le jour dans le courant de l’année prochaine. Le responsable du développement des nouveaux réseaux technologiques de SK Telecom prévient que tous les opérateurs en télécommunication doivent être prêts pour cette nouvelle ère « multi-équipements » dans lequel les consommateurs se connectent à Internet à partir de plusieurs équipements électroniques. D’un point de vue économique, cela pourrait également faciliter grandement la vie des entreprises grâce aux partages de données. Dans une Corée du Sud qui compte plus de téléphones portables que d’individus, le « nuage » a tout son sens. Et SK Telecom, qui détient plus de la moitié des abonnés en téléphonie mobile du pays, a son rôle à jouer. Couplé à SK Broadband, en charge du réseau IPTV, SK Telecom peut imposer une nouvelle concurrence à KT, second opérateur.
Arosmik, le 8 avril 2010 en Corée du Sud

Vous pourriez aussi aimer

0 avis