Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

POSCO devient une « smart » industrie

14 avril

Industrie – Le quatrième plus grand constructeur d’acier mondial est coréen et s’appelle POSCO. Et malgré une industrie qui ralentit et des usines situées loin des ressources en matières premières, de type mines de minerai de fer, le groupe continue de se construire une solide compétitivité. Au fil des années, les géants de l’acier situés à proximité des ressources en matières premières ont grimpé dans le classement mondial des producteurs, comme la Russie et l’Inde, au-delà des usines traditionnelles que l’on trouve au Japon, en Europe ou aux Etats-Unis. Mais malgré cet inconvénient géographique, POSCO est capable de tenir la barre principalement grâce à une technologie qualifiée de « Smart », le révolutionnaire FINEX, considéré comme l’iPhone de l’acier. FINEX est un impact double : réduction des coûts et écologique. Un changement de technologie comme l’iPhone l’a proposé dans l’industrie des smart-phones. Ce système permet au groupe de fondre directement le minerai de fer à l’aide par exemple de fer et non pas de charbons, supprimant ainsi un processus coûteux et les émissions de gaz de l’ordre de 10% par rapport à la norme actuelle. FINEX tourne à plein régime depuis la mi-2007et une paire de fourneaux boostés par cette technologie sont capables de sortir 2.2 millions de tonnes d’acier par an, soit 7.5% de la capacité totale du groupe estimée à 29.5 millions de tonnes par an. « Les nouveaux fourneaux que nous ferons sortir de terre utiliseront également cette technologie FINEX et les pays étrangers nous demandent de venir présenter notre technologie » rapporte fièrement le porte-parole du groupe. L’agence américaine de notation des producteurs d’aciers a relevé que FINEX était une technologie hors-norme, rapportant 7.84 points à POSCO qui devient ainsi l’industriel le plus compétitif du monde parmi les 32 autres acteurs du secteur. POSCO revient donc sur le devant après avoir occupé cette première place entre 2002 et 2004.
Arosmik, le 14 avril 2010 en Corée du Sud

Vous pourriez aussi aimer

0 avis