Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Un won coréen au plus haut niveau

07 avril

Finance – Le won reprend de la vigueur. Et cela faisait longtemps que ca ne s’était pas vu. A quand remonte un niveau de 1 euro pour 1,500 wons… 18 mois ? 24 mois ? Plus ? Et face au dollar, c’est la même chose. La monnaie coréenne semble être celle à avoir gagné le plus par rapport au billet vert en ce début d’année 2010. Hier par exemple, la monnaie locale terminait la journée à 1 dollar pour 1,123.20 wons, soit une valeur 3.69% plus élevée qu’à la fin de l’année dernière. Elle se rapproche même du niveau 1,119.8 wons, le plus bas enregistré cette année (11 janvier). La performance du won est a souligné tant les autres monnaies se sont moins renforcées face au billet vert. L’euro et le yen japonais ont par exemple souffert perdant pas mal de terrain face au dollar. L’euro a par exemple perdu 5.89% face au dollar, tout comme le pound britannique et le yen japonais qui ont respectivement perdu 5.41% et 2.24%. Ce renforcement de la monnaie locale aurait deux effets contradictoires : les prix à l’importation seront réduits ce qui permettra de lutter contre l’inflation, mais la compétitivité des prix sera moindre pour les exportateurs. Ce retour de la monnaie coréenne au premier plan est la conséquence d’un rebond économique rapide et apparemment solide ainsi que de la frénésie des achats étrangers sur le marché boursier local. Selon les experts financiers, la tendance devrait rester identique dans les prochains mois, avec un rebond continu de l’économie et un dollar faible. « Malgré une baisse des exportations au mois de février par rapport à janvier, la balance commerciale est retournée dans le positif » rappelle ainsi la Standard Chartered First Bank. Le retour de Choi Joong-Kyung, ancien ministre des finances, à un poste de secrétaire économique du président Le Myung-Bak mêlé à un retour de la monnaie locale rappellent un peu le début de l’année 2008. Il avait su redescendre la valeur du won pour booster les exportations du pays alors que la crise se profilait. Son retour à Cheong Wa Dae (palais présidentiel) devrait coïncider à un contrôle de la courbe du won.
Arosmik, le 7 avril 2010 en Corée du Sud

Vous pourriez aussi aimer

0 avis