Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Le ministre de la culture contre les internautes

18 mars

Culture – Si les internautes aiment s’amuser à regarder et diffuser des vidéos de tout et bien souvent de n’importe quoi, il semblerait que le ministre de la culture n’apprécie pas forcément. Surtout lorsqu’une vidéo le montrant en compagnie de la jeune patineuse Kim Yu-Na fasse le tour du Web. Non pas qu’il ne soit pas fan de la patineuse, bien au contraire. La vidéo est un extrait d’une vidéo qui était passée presque inaperçue sur MBC, lorsque Yu In-Chon, actuel ministre de la culture, du tourisme et des sports, accueillait les athlètes des Jeux Olympiques d’Hiver de Vancouver au début du mois de mars à l’aéroport international d’Incheon. Mais la manière dont elle a été présentée sur le Web montre le ministre, après qu’il ait offert un bouquet à la jeune « reine de la glace » médaillée d’or, tenté de faire un câlin ou même d’étrangler la sportive qui recule pour éviter le mouvement du politicien. Le ministre est outré par cette déformation de la réalité qui sert selon lui qu’à le déstabiliser. Le cabinet du ministère de la culture a même dû expliquer à la presse que le ministre essayait seulement de féliciter Kim Yu-Na pour sa performance olympique. Yu In-Chon a décidé d’aller loin puisqu’il a porté plainte contre les personnes ayant chargé la vidéo sur le net, affirme la Station de Police de Jongno qui est en cours d’investigation. Pour les internautes, cela prouve à quel point le ministre n’admet pas la critique et la satire publique. L’internaute portant le surnom de « Spray » a avoué avoir été contacté par les services de police en tant que suspect dans cette affaire. Très surpris, « Spray » insiste sur le fait qu’il n’a fait que rediffuser cette vidéo qu’il a une première fois vu sur une plateforme de diffusion de vidéo de type Youtube. L’internaute « Heart » est surpris de l’attitude du ministre, insistant sur le fait que la vidéo ne servait pas à tromper la population mais à être un détournement satirique à but humoristique (vidéo non détournée ci-dessous).

Arosmik, le 18 mars 2010 en Corée du Sud

Vous pourriez aussi aimer

0 avis