Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Les véhicules électriques envahissent Séoul

25 mars

Environnement – A partir du 14 avril prochain, préparez-vous à voir circuler de nouveaux types de véhicules dans la ville de Séoul. Le gouvernement métropolitain de la capitale a en effet décidé d’autoriser la circulation aux véhicules électriques de petite-vitesse sur les grandes artères de la ville. La loi révisée permettant à ces véhicules de rouler sur des routes où la vitesse est limitée à 60km/h entrera en vigueur à partir du 30 mars. Les 25 arrondissements de la ville devront désigner de manière simultanée les espaces dans lesquels ces véhicules pourront rouler. Chaque quartier pourra donc choisir les routes acceptant les véhicules électriques pour un plan de la ville qui devrait voir le jour mi-avril. 96.8% de la ville devrait cependant être couverte, soit 7 845 kilomètres de route. Séoul devrait finaliser l’installation des panneaux destinés aux véhicules électriques d’ici la mise en place de ce plan routier. Un monitoring sera également créé pour contrôler la circulation des véhicules électriques sur les trois premiers mois afin de confirmer la bonne tenue de ce nouveau système et l’application des règles de sécurité. De nouveaux systèmes de navigations seront également mis en place par le gouvernement. Les conducteurs de voitures électriques seront moins taxés que les autres et auront une réduction de 50% sur les places de parking. Les assureurs prévoient déjà de nouveaux produits qui feront leur entrée sur le marché à partir du 9 avril. 100 espaces de rechargements devraient voir le jour d’ici la fin de l’année, principalement regroupés à proximité des organismes et parking publics. L’objectif est d’installer 600 bases de rechargement de batterie d’ici 2014 et 110 000 d’ici 2020 (dont les bases privées). Séoul souhaite donc changer la physionomie de son urbanisme en privilégiant le côté écologique. Reste à savoir si la population suivra et si les constructeurs seront capables d’offrir des véhicules à des prix accessibles. La ville pourrait également imaginer un système de prêt de véhicule électrique, comme en France dans certaines villes.
Arosmik, le 25 mars 2010 en Corée du Sud

Vous pourriez aussi aimer

0 avis