Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Les groupes veulent surfer sur le makgeolli

22 mars

Industrie – La popularité du makgeolli, cet alcool traditionnel coréen à base de riz et à l’aspect laiteux, ne fait plus aucun doute. Et les conglomérats ont bien compris cela et souhaiterait même capitaliser sur cet essor pour développer leurs activités. Dans leurs révisions annuelles de leurs activités, les groupes montrent bien qu’ils souhaitent à la fois surfer sur les produits en pleine croissance et profiter également des marchés de niche. Le groupe d’agroalimentaire Nongshim fait partie de ceux-là. Si sa nouvelle proposition passe, le groupe spécialiste des nouilles instantanées pourra désormais se lancer sur le marché des boissons alcoolisées. Nongshim ne se cache même pas puisqu’il a déjà annoncé la production du « Samdasoo Makgeolli » sur l’île de Jeju où il produit déjà une eau portant le même nom. Le porte-parole du groupe indique pourtant que c’est un projet sur du long terme et que rien n’a encore été confirmé ». Mais Nongshim ne semble pas être le seul. Sempio Food Company préparerait également son entrée sur le marché du Makgeolli. Si officiellement rien n’est annoncé, les experts suspectent que ce géant ne se penche sur cet alcool traditionnel, Sempio maîtrisant la technologie de la fermentation, élément essentiel pour la production de makgeolli. CJ Cheiljedang, qui était également suspecté de considérer ce marché comme un nouveau potentiel de croissance, a officiellement réfuté ces spéculations. Le groupe reste cependant sur les rangs pour offrir son réseau d’exportateurs pour les ventes de makgeolli. Le Japon étant le premier pays étranger friand de cet alcool coréen pourrait également développer ses ventes sur son marché. La filiale japonaise du coréen Hite-Jinro Group a débuté les ventes de makgeolli sur l’archipel le mois dernier. Lancé dans la région du Kansai (Osaka et Kobe), le produit de Jinro Japan sera dans tous les points de ventes du pays à partir de ce mois-ci. Objectif : 1.5 millions de bouteilles cette année. Le Japon a consommé 6 157 tonnes de ce produit l’an dernier contre seulement 611 tonnes dix ans auparavant. Si la tendance laisse penser que les jeunes consomment moins d’alcools que les précédentes générations, ce n’est pas le cas concernant le makgeolli qui est en progression.
Arosmik, le 22 mars 2010 en Corée du Sud

Vous pourriez aussi aimer

0 avis