Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

L'iPad arrive en juin chez KT

17 mars

Technologie – Ce n’est pas une grande surprise en soit que KT est été choisi comme le distributeur de l’iPad. Aujourd’hui unique distributeur de l’iPhone, le second opérateur de télécommunication mobile devrait sortir le nouveau joujou de Steve Jobs au mois de juin prochain sur le marché coréen. Les deux modèles Wi-Fi et Wi-Fi+3G devraient voir le jour en même temps au Pays du Matin Calme. Le premier devrait sortir en amont pour tester un peu le marché, annonce les porte-paroles du groupe. Le second modèle viendra par la suite compléter l’offre. Les discussions sont en cours entre KT et le géant américain Apple. Cela confirme donc bien les remarques émises par le vice-président du groupe Yang Hyun-Mi récemment en conférence de presse concernant la sérieuse volonté pour KT de sortir l’iPad au premier semestre pour répondre à une demande grandissante sur le secteur. Surtout lorsqu’on pense que 90% de la population se retrouve sur Internet dans ce pays de 48 millions d’habitants. Bizarrement, l’un des représentants d’Apple en Corée, Steve Park (version coréenne de Steve Jobs ?), confie n’avoir aucune information sur le lancement prochain de l’iPad dans la péninsule, précisant que le groupe lancerait son produit dans neuf pays étrangers (Australie, France, Canada, Espagne, Allemagne, Italie, Japon, Suisse et Royaume-Uni) cette année et exportera quelques modèles dans certains pays, la Corée n’ayant pas encore de dates précises de lancement. Il est d’ailleurs resté muet lorsque les journalistes lui ont demandé si l’iPad supporterait la langue coréenne. Tous les regards se tournent désormais vers l’opérateur leader en Corée du Sud, SK Telecom. Quelle va être la réaction ? Comment va-t-il s’impliquer davantage sur le secteur des données sans-fil outre que par le smart-phone ? D’après le groupe, l’e-book sera une priorité dans les prochains mois également. Mais SK Telecom reste à la recherche du meilleur partenaire, l’iPad étant déjà perçu comme un concurrent puissant avant même d’être sur le marché. Mais dans le cadre de son développement des zones Wi-Fi et de son réseau 3G, pourquoi ne pas s’associer à l’iPad en proposant à Apple d’utiliser ses réseaux. L’avenir reste ouvert sur le marché de slivres électroniques, mais l’iPad ne devrait pas réellement se sentir menacer au jour d’aujourd’hui.
Arosmik, le 17 mars 2010 en Corée du Sud

Vous pourriez aussi aimer

0 avis