Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Les trois opérateurs de l'IPTV sur la 3D

18 mars

Technologies – La trois dimensions est définitivement la sensation de ce début d’année 2010 ! Et elle n’intéresse plus uniquement les fabricants d’écrans. Les spécialistes des services en télécommunications et télévision par Internet ont décidé de se pencher sur cette nouvelle technologie. D’après la commission coréenne des communications, il ne fait aucun doute que les trois opérateurs du pays que sont SK Broadband, KT et LG Telecom lanceront leur service de diffusion de chaînes télévisées en trois dimensions à partir du second semestre. Ces trois acteurs de l’IPTV (télévision par Internet) préparent donc leu rentrée sur le marché parallèlement aux diffusions en 3D tests organisées par le gouvernement. Tout devrait commencer avec la VOD (vidéo à la demande) puis sur une chaîne spécifique en trois dimensions, une fois que les contenus seront disponibles. Pour le porte-parole de KT, les premiers tests de services en 3D seront lancés cette année, mais vu la vitesse à laquelle les télévisions 3D se développent dans la péninsule sous l’impulsion des deux géants locaux que sont LG et Samsung Electronics, de plus amples mouvements sur ce secteur si fluctuants ne sont pas encore considérés. LG Telecom confirme également de son côté la mise en place de premiers services en 3D. LG Group estime que les services de ce type seront une nouvelle source de revenus pour le groupe, avec d’abord des services sous forme d’applications VOD sur une zone spécifique 3D de l’IPTV LG Telecom. SK Broadband a choisi de jouer la différence avec ses concurrents. L’opérateur souhaite mettre en place une boîte permettant de convertir de manière aisée la 2D en 3D plutôt que de commencer par lancer un service en 3D sur l’IPTV. Cette décision survient quelques mois après seulement l’annonce par l’autre filiale du groupe SK, SK Telecom, de mettre en place au cours du premier semestre des services en trois dimensions pour les équipements digitaux de type télévision et téléphones mobiles. Pour rappel, SK Telecom est le premier à avoir inventé en novembre dernier une technologie autorisant la conversion entre la deux et la trois dimensions, en coopération avec le fabricant de puces et mémoires ECT. Seule inquiétude aujourd’hui : la nécessité de lunettes spécifiques, les prix élevés et le faible nombre de contenus au jour d’aujourd’hui. SK fait un donc un grand pari en misant sur cette technologie. Pour les experts, la situation du marché n’est aujourd’hui pas favorable pour l’IPTV concernant les services 3D comme sources de revenus. Les deux principaux opérateurs KT et SK Broadband devraient par conséquent d’abord miser sur des campagnes marketing agressives pour récupérer un maximum d’abonnés à l’IPTV dans les mois qui viennent. Les objectifs sont osés : doubler le nombre d’abonnés entre cette année et l’an dernier. KT espère ainsi 2 millions d’inscrits et SK Telecom 800 000.
Arosmik, le 18 mars 2010 en Corée du Sud

Vous pourriez aussi aimer

0 avis