Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Pourquoi la réunification Nord-Sud est difficile ?

19 mars

Économie – Depuis des années, la réunification entre la Corée du Sud et la Corée du Nord est une sorte de débat persistant dans les plus hautes et basses sphères de la société coréenne. Mais quel coût cela engendrait-il de voir une seule et unique Corée faire surface ? L’économiste américain Charles Wolf (ci-contre) de la société Rand Corporation s’est amusé à mesurer le coût qu’aurait une réunification avec l’objectif de voir une distribution du PIB par habitant devenir égale pour toute la Corée réunifiée. L’an dernier déjà le Crédit Suisse s’était lancé dans ce type d’estimation un peu astrologique et en avait déduit que le coût se rapprocherait de 1.5 trillion de wons. Charles Wolf n’est pas si loin et reste dans la continuité au regard du taux de change dollars-wons. Sa proposition de 1.7 trillion de wons, soit deux fois le PIB de la Corée du Sud estimé à 930 milliards de wons en 2009, ne parait pas si aberrante. La raison d’un montant si élevé est tout simplement l’écart de revenu entre les deux nations, le PIB par habitant étant proche de 700 dollars au Nord alors qu’il devrait approcher les 20 000 dollars cette année au Pays du Matin Calme. Mais selon cet économiste, avec un planning précis, une bonne préparation et de la bonne volonté, les coûts d’une réunification entre les Corée pourraient être gérés de manière réfléchie. Il serait presque optimiste économiquement parlant à l’idée d’une réunification. « Si l’objectif n’est pas d’égaler le revenu par habitant dans toute la péninsule mais de simplement doubler le PIB par habitant des Nord-coréens, alors le coût de la réunification ne serait que de 62 milliards de dollars », estime-t-il. La réunification impactera l’économie Sud-coréenne, cependant une partie des coûts devraient être pris en charge par les alliés directs de la Corée du Sud sur la question Nord-coréenne, à savoir les USA, le Japon, la Chine et pourquoi pas la Russie. L’Empire du Milieu et le Pays du Soleil Levant ont chacun promis 10 milliards de dollars de support à la Corée du Nord, le premier en investissements dans la dictature communiste et le deuxième pour réparer la colonisation de la première moitié du 20e siècle.
Arosmik, le 19 mars 2010 en Corée du Sud

Vous pourriez aussi aimer

0 avis