Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Les voitures coréennes équipées de boîtes noires

15 mars

Automobile – Jusqu’à aujourd’hui, lorsque l’on parlait de boîtes noires, on pensait plutôt aux avions. Mais il semblerait que les Coréens portent un intérêt pour un développement de boîtes noires dessinées spécialement pour l’automobile. D’après l’agence pour la technologie et la définition des standards, une boîte noire a pour objectif d’enregistrer de manière précise une vidéo, la vitesse et la direction d’un véhicule, permettant de déterminer par exemple si les pédales de frein étaient utilisées ou non lors d’un accident. Il n’est pas difficile de trouver son bonheur sur l’Internet coréen. En quelques minutes, vous pouvez trouver et acquérir l’un des 70 marques proposées pour un prix allant de 48 000 wons à 1.4 millions de wons. Vu la différence de prix, il n’est pas difficile de comprendre que certaines ne correspondent pas forcément aux standards fixés par le gouvernement. Les plus avancés proposeront une gamme complète de gadgets : microphone, vidéo intérieure et extérieure, moniteur intégré, batterie indépendante du véhicule pour enregistrer lorsque le véhicule est à l’arrêt, etc. L’idée de développer une telle technologie intéresse grandement le gouvernement et particulièrement la ville de Séoul qui souhaiterait voir tous les taxis de la capitale être équipés. Un marché de 72 000 véhicules. Il est vrai qu’avec un enregistrement vidéo d’un accident, les conducteurs ne pourront plus inventer des histoires à leurs assureurs. Seulement, la carte mémoire n’est pas difficile à retirer de la boîte noire et cela pourrait amener à certains abus. La ville de Séoul affirme par exemple avoir constaté de nombreux cas d’accidents de taxis pour lesquels les chauffeurs ont mystérieusement perdu la carte mémoire de leur boîte noire alors qu’ils étaient en tort. Les particuliers se montrent également intéressés. En Corée du Sud, avoir un accident de voiture, même des plus mineurs, peut devenir extrêmement grave si l’on est mal assuré. Cela apporte donc une sécurité supplémentaire. Les compagnies d’assurance réduisent même leur prix pour tout véhicule ou deux roues étant équipés d’une boîte. Une inquiétude monte malgré tout. La ville de Séoul est déjà équipée de caméra de surveillance partout. Qu’elles soient fixées en haut des buildings, dans les bus, sur les trottoirs, sur les routes, dans les ascenseurs. La question de la protection de la vie privée est réelle. Souvenez-vous de l’homme qui avait incendié la porte de Namdaemun, trésor national de Corée du Sud. Les enquêteurs avaient retracé tout son parcours, un escabeau sur l’épaule, de son ascenseur à l’intérieur de la porte Namdaemun, en passant par l’intérieur du bus et les routes empruntées. Cela peut aller très loin. Des taxis ont déjà commencé à échanger des vidéos de leur passager sur le portail qui leur est consacré sur la toile (commandez sur Gmarket).
Arosmik, le 15 mars 2010 en Corée du Sud

Vous pourriez aussi aimer

0 avis