Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Qu'est-ce qu'un Séoulien moyen ?

09 mars

Société – Et oui. Il ne faut pas dire Séoulite, mais bien Séoulien(s) ou Séoulienne(s). Comme le veut l’arrêté du 4 novembre1993. Et d’après la ville de Séoul et le bureau des statistiques, ils seraient 10.4 millions dans l’« intramuros ». Et près du double si l’on prend le grand Séoul (soit pas loin de la moitié de la population coréenne). L’agence gouvernementale s’est ainsi amusée à mesurer à quoi pourrait ressembler un Séoulien moyen. D’après les données recueillis, un habitant moyen de la capitale sud-coréenne aurait 37.6 ans, serait marié et employé dans un bureau, détiendrai un diplôme de niveau Bac+4, travaillerait 46.4 heures par semaine, dépenserait 2 820 000 de wons pour un revenu estimé à 3 590 000 wons. Il vivrait dans un foyer composé de 2.48 membres logé dans un complexe d’appartements. Vous vous reconnaissez ? Ou du moins n’êtes pas loin du compte ? Alors vous êtes un Séoulien « normal ». Il prend généralement le métro pour aller rejoindre son bureau et sur ses dépenses totales, 610 000 wons vont dans la nourriture et 580 000 sont pour prendre des cours privés en instituts. Plus largement sur la vie de Séoul, six foyers sur dix gagnent entre 2 et 4 millions de wons, ce qui pousse à les considérer comme la classe moyenne de la capitale. Les moins de 20 ans sont de moins en moins nombreux, tandis que les plus anciens se multiplient. Chaque jour, Séoul compte en moyenne 264 naissances, 106 décès et 197 mariages. Au niveau des naissances, 2009 était en déclin avec 91 000 bébés dans la ville, soit 3 000 de moins qu’en 2008. Le centre de Séoul compte officiellement 26 000 étrangers, 5 fois plus qu’il y a dix ans et sans compter les travailleurs illégaux (Chinois, Russes, Philippins pour la plupart). Les foyers uniques comptent pour plus d’un tiers des foyers de la ville, soit une croissance de +66% depuis 1999. 42% des logements sont des appartements contre seulement 7% de maisons. Les autres types de logements sont des « villas », des logements multi-appartements. Les foyers sont endettés à hauteur de 47% dont la plupart sont sur des prêts hypothécaires. Si 7.2 millions de Séouliens préfèrent prendre le métro, ils sont tout de même 4.2 millions à préférer le bus comme moyen de transport quotidien. D’après la mairie, la hausse des prix du pétrole et l’ouverture de la nouvelle ligne 9 de métro prise en charge par le français Veolia Transport ont poussé les citoyens à préférer les transports publiques. Pourtant, la ville de Séoul connaît une hausse de 3% du nombre de véhicules chaque année en moyenne pour 2.9 millions de quatre roues motorisés. 249 personnes obtiennent leur permis chaque jour. En moyenne, chaque foyer possède 1.12 ordinateurs et 2.6 téléphones portables pour une facture mensuelle de communication de l’ordre de 145 000 wons. Les frais universitaires n’ont cessé d’augmenter passant de 33 000 wons en 1970 à 4 millions de wons aujourd’hui, soit 121 fois plus. Le bus est passé de 40 wons à 1 000 wons de 77 à nos jours et le métro de 30 wons à 1 000 wons entre 74 et aujourd’hui. Le soju n’a pas évité la règle de l’augmentation passant de 120 wons en 1975 à 1 200 wons désormais.
Arosmik, le 09 mars 2010 en Corée du Sud

Vous pourriez aussi aimer

0 avis