Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

Au moins trois enfants pour être aidé

10 mars

Société – L’article paru dans la presse hier sur la France démontre bien à quel point la Corée du Sud a besoin de trouver un point de départ pour relancer la fécondité dans le pays, et à quel point c’est urgent. Avec pour titre « vous trouvez ça bien qu’en France le taux de fécondité soit de 2.0 ? Ça leur a demandé cent ans ! », cet article montre comment la France a réussi à atteindre un taux de fécondité de 2.0 avec des interviews entre autres de personnalités de l’institut national d’études démographiques. Le gouvernement commence donc à réagir, mais les idées semblent manquer. Le pays a par exemple approuvé le plan permettant aux acheteurs d’automobile ayant trois enfants ou plus âgés de plus de 18 ans d’être exemptés de taxes. Ainsi, les acheteurs pourront économiser à hauteur de 1 250 dollars lorsqu’ils enregistreront leur voiture. Des mesures du même genre vont suivre comme sur les frais de parkings publics ou les péages. Le gouvernement rame. Pour l’éducation, il souhaite réduire l’âge de l’entrée des enfants à l’école primaire de 6 à 5 ans et promet des aides pour le troisième enfant de la famille lorsqu’il entre en université et qu’il cherche un emploi. Pour le président Lee Myung-Bak, le taux de fécondité est l’un des plus grands challenges à venir pour le futur du pays. Les politiciens promettent énormément d’aides aux familles ayant des enfants, mais cela accroît-il la volonté pour un couple d’élever un enfant, lorsqu’on connaît les coûts d’éducation. Le gouvernement prévoit également de lancer une campagne nationale anti-avortement, d’encourager les adoptions et de faciliter les règles d’immigration pour permettre d’embaucher une main d’œuvre étrangère de qualité. Les familles de trois enfants devraient également avoir des réductions sur les prêts hypothécaires. Le gouvernement prévoit également une aide de 1 300 dollars, pouvant être distribué jusqu’à trois fois par couple, pour ceux qui choisiront les inséminations artificielles. Espérons que le gouvernement trouve des idées qui fonctionnent…
Arosmik, le 10 mars 2010 en Corée du Sud

Vous pourriez aussi aimer

0 avis